Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

No Comments

« Simone sings Nina », and we are feeling good…

« Simone sings Nina », and we are feeling good…
Laure
  • On 2 juillet 2012

Dimanche 1er juillet à 16 heures, Lisa Simone se produisait au Paris Jazz Festival, lors de l’évènement « Simone sings Nina », sur la scène du Parc floral de Paris. Lisa Simone, fille de la très grande chanteuse de jazz Nina Simone,  rendait hommage à sa mère en interprétant ses titres. Il est toujours difficile de passer après l’un de ses parents, surtout quand celui-ci a eu beaucoup de succès. Mais Lisa a relevé brillamment le défi, en n’imitant pas l’inimitable et en apportant sa touche personnelle à la musique de sa mère.

Elle a commencé par des chansons plutôt lentes : My funny valentine, Summertime. Petit à petit, elle a su trouver l’adhésion du public. Souriante, dansant à merveille, elle a su utiliser sa voix exceptionnelle, qui n’est pas sans rappeler celle de sa mère. La « deuxième Simone » s’adresse au public tantôt en français, tantôt en anglais. Elle séduit.

Puis Lisa s’est assise, et s’est confiée. Elle a parlé de sa mère et lui a rendu hommage. Nina Simone aimait la France. C’était pour Lisa la première fois qu’elle y revenait sans avoir les larmes aux yeux, grâce à la joie que lui apportait l’idée de rendre hommage à sa mère, décédée en 2003.

Dans le public, certaines personnes ne pouvaient s’empêcher de danser et, même si la disposition des spectateurs, installés essentiellement sur des places assises, ne prêtait pas trop à enflammer le Parc floral, Lisa l’a fait.

« Do you want to hear some blues ? ». Sur le « Yes » du public, Lisa Simone entonne Do I move you. Mais le sommet a été atteint au moment où elle a entamé Ain’t got no, I’ve got life. Elle s’est déplacée dans le public, se déhanchant, tout en grâce, à coup de roulements d’épaules, de mouvements de hanches et de claquements de doigts. Elle a utilisé l’espace, a fait lever le public et a même offert une petite danse à un chanceux.

Lisa Simone a ensuite rendu un autre hommage, à un Français cette fois-ci, en interprétant Les Feuilles mortes, Autumn leaves en anglais, d’une manière douce et sensuelle à la manière d’Eva Cassidy. La chanson a fait le bonheur des couples et des amateurs des paroles de la chanson :

«…The falling leaves drift by my window

The falling leaves of red and gold

I see your lips the summer kisses

The sunburned hands I used to hold

Since you went away the days grow long

And soon I’ll hear old winter song

But I miss you must of all my darling

When autumn leaves start to fall…  »

La fin du spectacle s’approchait et Lisa a clôturé par deux rappels. Un spectacle sur le répertoire de Nina Simone n’aurait pas été complet sans la fameuse chanson Feeling good. Cette chanson a donné le sourire aux lèvres de tout le public. Puis, suite à une ovation, la chanteuse américaine est revenue pour un dernier moment de partage avec le public sur une compilation de chansons de Nina Simone.

« Feeling good » : la chanson qui met le sourire aux lèvres :

«… Fish in the see, you know how I feel

River runnin’ free, you know how I feel

Blossom on the tree, you know how I feel

I’s a you dawn, It’s a new day, It’s a new life for me,

And I’m feeling good !

Stars when you shine, you know how I feel

Scent of the pine, you know how I feel

Yeah freedom is mine, and how I feel

It’s a new dawn, It’s a new day, It’s a new life for me

And I’m feeling good !…»


Lisa a promis que, lorsqu’elle reviendrait se produire en France, elle chanterait Autumn leaves en français. Les amateurs l’ont retenu et, en attendant, le festival de jazz continue tout le mois de juillet dans le Parc floral de Paris.

The following two tabs change content below.

Submit a Comment