Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

No Comments

Le Point Sport de Radio Londres

Le Point Sport de Radio Londres
Josselin

Cette semaine encore, les tricolores ont fait briller le drapeau bleu-blanc-rouge à travers le monde. Du tennis en Australie au Dakar sud-américain, en passant par le handball en Espagne, retour sur tout ce qui a pu se passer sur la scène sportive depuis lundi dernier. A vos baskets, c’est parti !

Zlatan offre le succès à Paris, encore une fois…

Football – Ligue 1 : Le trio de tête se reconstruit, Nice en embuscade.

Commençons par le bas de tableau. Après 21 journées, ils n’ont gagné qu’une fois et ne totalisent que 12 points, les Lorrains de l’AS Nancy vont mal. Encore battus par Toulouse (2/1), ils foncent vers la Ligue 2. Le scénario n’est guère plus favorable pour l’ESTAC de Troyes qui compte 13 points mais 2 succès ! Ce week-end, les Champenois ont lutté, mais se sont inclinés face à d’ambitieux Lorientais, 3 buts à 2. Dans un match de mal classés, Reims intègre la zone rouge après avoir subi un revers contre Sochaux (1/0). Les Franc-Comtois, récents vainqueurs de Marseille, s’offrent une bouffée d’oxygène en remontant à la 15e place. Les Corses d’Ajaccio, seulement 16e, ont été accrochés par Valenciennes, sur leur pelouse (1/1) et ne s’éloignent pas du bas de tableau ! En revanche, bien plus haut, ça va mieux pour Saint-Étienne, vainqueur du Stade Brestois (1/0) grâce à Brandao. Les « Verts » pointent donc au 8e rang tandis que les Bretons chutent à la 14e place du classement.

Bastia, emmené par son nouveau gardien, Mickaël Landreau, recevait Rennes, à Gueugnon. Toujours privés de leur terrain, les corses n’ont rien pu faire face à des Bretons rudement inspirés ce dimanche ! Tandis que les hommes d’Antonetti retrouvent le haut du classement, 5e, les Bastiais reculent à la 13e place. L’un des matchs les plus serrés, les plus indécis du week-end, s’est déroulé au Vélodrome de Marseille. L’OM qui recevait Montpellier a cravaché pour s’imposer, dans les arrêts de jeu (3/2) ! Le but de la délivrance est venu de Gignac, après une passe hasardeuse de Congré, le défenseur héraultais permet aux Olympiens de recoller à la tête du classement tandis que le MHSC plonge à la 12e place. Surprise de la saison, l’OGC Nice poursuit son parcours sans faute ! En s’imposant 2 buts à 0 face à Lille, les hommes de Claude Puel s’accrochent à leur 4e place tandis que les Nordistes ne trouvent pas leur rythme en 2013 et pointent en plein milieu de tableau : 10! En ouverture de cette 21e journée, le leader lyonnais recevait à Gerland les modestes joueurs d’Evian Thonon Gaillard. Pour bien commencer le week-end, les deux équipes se sont quittées sur un score de parité, nul et vierge ! L’OL laisse au PSG la possibilité de reprendre la tête du championnat de L1. Justement, c’est en clôture de cette journée que Paris se déplaçait à Bordeaux. Si les Girondins, seulement 7e, avaient besoin de s’imposer, Paris espéraient bien reprendre les rênes du championnats en ramenant les 3 points de Chaban Delmas. Et grâce à son buteur de luxe, le Roi Zlatan, le PSG version Qatari s’est à nouveau imposé. Certes, le score n’y est pas, 1 but à 0, mais les 3 points, eux, sont bels et bien présents. Paris et Zlatan reprennent donc la tête du championnat à l’OL. Le championnat est encore loin d’être fini !

Mardi et mercredi prochains, retrouvez les 16e de finale de la Coupe de France. RadioLondres vous prépare, à cette occasion, un petit reportage spécialement pour vous. On ne vous en dit pas plus…

Malgré le déluge, Montpellier s’est qualifié / Photo : Getty Images

Rugby – H Cup : Clermont, Toulon, Montpellier passent, Toulouse s’arrête.

Pour cette sixième et dernière journée des poules de la H Cup, les clubs français avaient gros à jouer. Si Clermont et Toulon étaient assurés de leur qualification, Montpellier et Toulouse restaient les deux formations ayant le plus de chances d’obtenir leur sésame pour le prochain tour de la compétition. Déjà au bord de élimination, si ce n’était pas déjà fait, Biarritz, Castres et le Racing Métro n’ont pas sorti la tête de l’eau ce week-end . Les Parisiens ont encaissé une lourde défaite sur la pelouse du Munster (29/6) tandis que les Biarrots ont subi la loi du plus fort face aux intouchables Harlequins, à Aguilera (9/16). Enfin en ce qui concerne les joueurs du Castres Olympique, ils se sont inclinés sur leur pelouse face à l’Ulster sur le score de … 9 à 8 en faveur des irlandais ! Cruelle défaite pour les français.

Autre défaite cruelle et lourde de conséquences que celle du Stade Toulousain à Leicester. Sous la neige et sur un terrain blanc où l’on ne distinguait plus le ballon, les hommes de Guy Novès ont péché au pied, laissant filer plus de 18 points ! Malgré un essai de Yann Huget, les Rouges et Noirs ont vu leur chance de qualification s’envoler dans la neige britannique. Battus 9/5, les Toulousains joueront le Challenge Européen face à l’USAP de Perpignan. Eux aussi jouaient leur destin en H Cup sur cet ultime match mais l’issue de la rencontre est ici bien plus heureuse. Dans leur antre d’Yves du Manoir, le Montpellier Héraut Rugby a vaincu l’ogre toulonnais ! Après le Racing Métro, le MHR est parvenu à réaliser un tel exploit. Bien managé par Fabien Galthié, les Montpellierains ont su rendre un dernier hommage à Eric Béchu, leur entraîneur des avants, disparu cette semaine. Qualifié en tant que meilleur second, Montpellier s’offre le droit de poursuivre l’aventure européenne et de rêver encore un peu…

En quart de finale de la H Cup, l’ASM Clermont recevra le Montpellier Hérault Rugby de Fabien Galthié. Dans le même temps, le RC Toulon accueillera à Mayol les Tigres de Leicester, le 5, 6 ou 7 avril prochain. En cas de succès des Toulonnais, ils devront se déplacer sur le terrain du vainqueur de la rencontre opposant les Saracens à l’Ulster. En revanche, Clermont ou Montpellier accueillera sa « demie » à domicile et recevra soit les Harlequins de Londres, soit les Irlandais du Munster. De belles rencontres qui se disputeront, elles, le 26, 27 ou 28 avril 2013.

Samuel Honrubia et la France contrôlent / Photo : AFP – JOSEP LAGO

Handball – Mondial 2013 : Chahutée, la France atteint les quarts.

Sortie blessée des phases de poule, l’équipe de France de handball se devait de réagir en huitième de finale, face à l’Islande, si elle souhaitait prétendre à un nouveau titre planétaire. Après une victoire contre la Tunisie, le Brésil, l’Argentine et le Monténégro, les « Experts » ont chuté face à de valeureux Allemands… 32/30 ! Les hommes de Claude Onesta n’ont pas caché leurs lacunes mais ont promis de se reprendre en main pour la suite du tournoi. Chose promise, chose due pour les Bleus puisque, dès les 8e de finale, l’Islande a fait les frais du réveil français. 21 ans après la victoire de la France face à cette même Islande lors des JO 1992 de Barcelone, les deux équipes se retrouvaient, au même endroit ! Sans être dominateurs, les tricolores sont venus à bout des Scandinaves, 30/28. Prochaine étape : la Croatie en quart. Dans le prochain numéro du « PointSport », j’espère vous relater les nouveaux exploits de la France… Vu le niveau de jeu actuel, la bande à Karabatic semble être à la portée des meilleures nations mondiales !

Tsonga est la meilleure chance française à Melbourne.

Tennis – Open d’Australie : C’est parti pour la  deuxième semaine.

Après un match épique de plus de 5 heures entre Novak Djokovic, tenant du titre et numéro 1 mondial, et le Suisse Stanislas Wawrinka, ce sont les Français qui entrent en jeu ! Avec pas moins de quatre représentants tricolores au stade des 8e de finale de la compétition, la France se garde le droit de rêver et est assurée d’avoir l’un de ses joueurs au prochain épisode du tournoi australien. Dans la nuit de dimanche à lundi, le choc franco-français opposant Jo-Wilfried Tsonga à Richard Gasquet précèdera une rencontre entre Jérémy Chardy et Andreas Seppi (numéro 21mondial). Après avoir sorti Del Potro (N°6), le « frenchie » ambitionne de prolonger son rêve australien de quelques heures. Enfin au petit matin en France, Gilles Simon (n°14) devra sortir le très grand jeu pour venir à bout du Britannique Andy Murray (n°3), champion olympique en titre. Cette nuit très chargée, c’est le début de l’ultime semaine de cet Australian Open, premier grand chelem de la saison 2013, où les têtes d’affiches pourraient bien être mises à mal…

Photo : afp.com/Jacky Naegelen

Dakar : Les français en réussite.

Nous vous en parlions déjà lundi dernier, et les positions n’ont pas changée ! Bien installé dans le fauteuil de leader, Stéphane Péterhansel n’a pas tremblé pour remporter son 11e Dakar, le 5e au volant d’une voiture. Depuis l’abandon de Nasser Al-Attiyah en début de semaine dernière, le Français n’a pas été confronté à une réelle concurrence, puisqu’il possédait plus de 45 minutes d’avance sur son dauphin, Ginel De Viliers et sa Toyota. C’est finalement le Russe Novitskiy qui monte sur la 3e marche du podium au terme d’une course rondement menée.

Sur deux roues, Cyril Desprès a su garder son calme, même dans les moments les plus compliqués, pour s’en sortir en vainqueur. Le pilote KTM montrait avec fierté ses 5 doigts, en guise de symbole de chacune de ses victoires sur le Dakar. Pour que le succès soit total, Desprès devance au classement général son coéquipier Ruben Faria et le local, « Chaleco ». Les motos KTM occupaient même les cinq premières places du général, rien que ça ! Dans la catégorie des camions, depuis l’accident de Gerard De Rooy, ce sont les Russes de Kamaz qui ont tout raflé. Avec Nikolaev, Mardeev, Karginov les enfants de Tchaguine ont parfaitement rempli le contrat en réalisant le triplé sur l’édition 2013 du « Dakar ». Les nouveaux compatriotes d’Obélix impressionnent au volant de leurs camions… Enfin, sur leurs petits quads, la course fut tranquille pour Marcos Patronelli. L’Argentin remporte le Rallye-Raid avec plus d’une heure et 50 minutes d’avance sur son dauphin, le Chilien Ignacio Casale, condamné à jouer le second rôle. A plus de trois heures du leader, Rafal Sonik, venu de Pologne, complète le podium 2013 de l’épreuve des quads. Rendez-vous en 2014 pour une nouvelle édition de la plus grande course de rallye au monde !

Allez, à la semaine prochaine et bonne semaine sportive à tous !

The following two tabs change content below.

Submit a Comment