Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

No Comments

Alexandre Jardin : un candidat plus citoyen ?

Alexandre Jardin : un candidat plus citoyen ?
mm

Il l’a annoncé hier sur France info : Alexandre Jardin veut se joindre à la course présidentielle. Créateur de l’association « La Maison des citoyens » et du mouvement « Bleu Blanc Zèbre », il est aussi écrivain et cinéaste. À travers sa candidature, il veut donner le pouvoir aux citoyens et aux territoires.


 

Une carrière récente

 

L’engagement politique d’Alexandre Jardin commence en 2002, lorsqu’il publie un mode d’emploi pour faire la politique autrement nommé « 1+1+1 ». Peu de temps avant l’élection présidentielle de Nicolas Sarkozy, il crée un site intitulé « Comment on fait » pour inciter les français à se réunir et à résoudre leurs problèmes ensemble. C’est en 2015 qu’il a fondé l’association « Bleu Blanc Zèbre », accompagné de son ouvrage « Laissez-nous faire ! On a déjà commencé ». Il y explique que son ambition sera atteinte lorsque les hommes politiques, qu’il nomme les « Diseux », laisseront aux citoyens, appelés les « Faizeux », des « contrats de mission de service public. » Si ces envies politiques paraissaient s’affirmer, il les a confirmés aujourd’hui sur France Info, en déclarant « Le mouvement des citoyens va présenter un candidat et ce sera moi ».

 

Une ambition fondée ?

 

Lorsque Alexandre Jardin a fondé le groupe « Bleu Blanc Zèbre », il l’a défini comme étant apolitique. L’ambition de cette association est de réunir les citoyens afin de réaliser des actions efficaces pour résoudre des problèmes sociétaux. Agir est donc leur première devise, comme on peut le lire sur la présentation de leur site « Nous ne sommes pas un think-tank mais un Do-Tank ». Si plusieurs résultats ont déjà été remarqués, tels que des aides apportés pour la fondation d’associations citoyennes, certains membres trouvent ce processus encore trop long. À chaque réunion le procédé est le même : un tour de table est effectué où chacun se présente tour à tour, ce qui peut ennuyer quelques-uns : « quand ça fait plusieurs fois que l’on vient aux réunions, cela devient lassant. Il y a un manque de réactivité. Certes, on rencontre beaucoup de personnes qui peuvent nous aider dans l’élaboration de nos projets, mais la mise en contact par la suite peut prendre du temps. » témoigne l’un des membres après une de ces réunions.

En tout cas une chose est sûre, la plupart des citoyens engagés dans cette association l’ont fait parce qu’elle se voulait apolitique. Bien qu’Alexandre Jardin semble n’avoir jamais caché ses ambitions politiques, cela ne serait pas une trahison de sa part, vis-à-vis des membres qui constituent cette association ?

A la maison des citoyens, plusieurs voient cela d’un bon œil : « un parti citoyen au pouvoir pourrait réellement changer les choses. Ce ne sera ni la gauche, ni la droite, mais les citoyens tous ensemble. On veut être plus impliqués dans la vie politique de notre pays, et ça passe par un changement de parti » nous raconte une femme engagée dans le mouvement. Plusieurs rassemblements sont déjà organisés, afin de promouvoir ce mouvement à grande échelle. Pour eux, il est important de laisser la parole aux « invisibles », victimes du système élitiste français.

Vendredi, de nombreux membres de la maison des citoyens, accompagnés d’Alexandre Jardin, étaient présents à la brasserie « Le Wepler » Place de Clichy à Paris. Tous brandissaient leur pancarte « +1 » et affichaient leur ambition de changement.

 

La candidature d’Alexandre Jardin pour la Présidentielle est donc officielle. Il ne lui reste plus qu’à réunir 500 signatures d’élus locaux avant le mois de mars 2017.

 

Photo : Alexandre Jardin, sur franceinfo, le 3 décembre 2016. (RADIO FRANCE / CAPTURE D’ÉCRAN)

The following two tabs change content below.
mm

Justine Leblond

Étudiante en classe préparatoire ECE au Havre. Animée par le goût de la découverte.
mm

Derniers articles parJustine Leblond (voir tous)

Submit a Comment