Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

No Comments

Les juniors à nouveau sur le toit de l’Europe par équipe

Les juniors à nouveau sur le toit de l’Europe par équipe
Elena Cervelle

Cette nouvelle édition des championnats d’Europe de cross-country faisait étape à Chia en Sardaigne. Si les juniors ont assuré dans leur rôle de leader, c’est la seule bonne nouvelle de la journée. Entre médailles en chocolat chez les filles et contre-performance pour d’autres, la France est bien loin de ses 6 médailles de l’an passé.


 

Les juniors champions d’Europe !

 

10h15 : lancement de la première course de la journée avec les juniors filles. La première française, Cécile Lejeune signe une très belle 8ème place. La France finit 4ème par équipe derrière l’Angleterre, l’Allemagne et les Pays-Bas. Les autres françaises, Leila Hadji (16), Mathilde Sénéchal (29) et Perle Maunoury (36), peuvent être fières de cette expérience qui leur servira pour l’avenir. Konstanze Klosterhalfen, l’Allemande, est victorieuse pour une deuxième année consécutive. Elle devient la deuxième athlète à gagner deux années consécutives le titre en juniors. Elle a pris ses responsabilités tout au long de cette course pour finir par s’imposer relativement facilement en 12’26 devant la danoise Anna-Emilie Moller et l’anglaise Harriet Knowles-Jones.

Ils avaient prévenu, les juniors garçons n’étaient venus que pour le titre et rien d’autre. Au terme d’une course maîtrisée par Jimmy Gressier et Mohamed-Amine El Bouajaji (4ème et 5ème), d’une remontée d’Hugo Hay qui termine à la 7ème place, et d’Abderrazak Charik 10ème (remplaçant de Louis Gilavert), le résultat est là : 4 Français dans le top 10, pas une seule nation ne l’a fait et le titre de champion d’Europe une nouvelle fois. On peut regretter la 36ème place de Fabien Palcau qu’on est plus habitué à retrouver en tête de course. Notons aussi la 37ème place de Clément Leduc, première sélection et des promesses pour le futur. Le podium échappe une nouvelle fois en individuel à Gressier qui se console par le podium collectif. Le vainqueur de cette course n’est autre que le (très) jeune norvégien de Jakob Ingebrigsten (16 ans) bluffant de sérénité devant l’Italien Yohannes Chiappinelli et l’Anglais Mahamed Mahamed.

 

Les espoirs ont moins brillé

 

Chez les espoirs, les deux équipes hommes et femmes se classent 6ème. On attendait mieux des Français notamment chez les garçons où le podium aurait été possible d’après la feuille de départ. Chez les filles Sofia Ennaoui a créé la sensation en apportant à la Pologne son premier titre historique chez les femmes toutes catégories confondues aux championnats d’Europe de cross. Pour compléter le podium, l’Allemande Anna Gehring et l’Anglaise Alice Wright. Les Françaises, Johanna Geyer-Carles (15), Tifenn Piolot-Doco (21), Sophie Tonneau (32) et Emma Oudiou (43) terminent loin derrière. Chez les garçons, Isaac Kimeli s’est imposé pour la Belgique laissant une large impression de facilité devant l’Espagnol Carlos Mayo et l’Italien qui faisait pourtant office de favori, Yemanberhan Crippa. Les Français Emmanuel Roudolf-Levisse (14), Alexis Miellet (18), Felix Bourr (22) et Nicolas Witz (29) signent un tir groupé mais insuffisant pour le podium.

 

Des prestations en demi-teinte chez les seniors

 

Les Turcs ont marché sur les podiums seniors féminins et masculins en signant deux doublés : Yasemin Can devant sa compatriote Meryem Akda et pour les garçons Aras KAYA et Polat Kemboi Arikan. C’est la première fois que la Turquie termine premier au tableau des médailles devançant la Grande-Bretagne. Chez les Françaises, une nouvelle 4ème place par équipe chez les femmes. Cependant, notre Française s’entraînant aux Etats-Unis Liv Westphal signe une 9ème place prometteuse et première Française de cette course. 1ère année dans cette catégorie, elle a fait de gros progrès sur le foncier pour terminer dans le top 10 européen de quoi laisser entrevoir un podium dans le futur. Les autres féminines sont Aurore Guérin (26), Samira Mezeghrane (32), Sophie Duarte (34), Floriane Chevalier-Garenne (39) et Laurane Picoche (44). Chez les Français, la plus grosse défaillance a été pour Florian Carvalho qui avait pris les devants du deuxième groupe de tête et pointait à la 5 ème place jusqu’à l’avant-dernier kilomètre, il finira 30ème. La France termine à nouveau quatrième par équipe et les tricolores signent un nouveau tir groupé : Morhad Amdouni (17), Djilali Bedrani (19), Timothée Bommier (21), Abdellatif Meftah (22) et Michael Gras (23).

S’il y a eu quelques déceptions lors de ces championnats, on retiendra cette nouvelle médaille française de rang. La plupart des juniors passeront espoirs l’année prochaine et ça promet d’être intéressant. On a hâte de voir la future génération défendre ce titre l’année prochaine et voir un collectif français remobilisé. Enfin, Liv Westphal impressionne et les futures compétitions risquent d’être prometteuses. En tout cas, le rendez-vous est pris pour l’année prochaine à Samorin en Slovaquie.

Crédit photo : fédération française d’athlétisme

The following two tabs change content below.

Elena Cervelle

Etudiante en sciences politiques à Lille 2 et à l'Académie ESJ. Passionnée d'athlétisme et de tacos

Submit a Comment