Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

No Comments

« Divide » : Ed Sheeran surprend à nouveau

« Divide » : Ed Sheeran surprend à nouveau
mm

Alors qu’il semblait avoir atteint son apogée avec son album x, Ed Sheeran revient avec un somptueux album mêlant habilement morceaux pétillants et touchants.


 

★★★★★ – À écouter absolument

 

Une prouesse

 

Après + (Plus) sorti en 2011, d’ores et déjà phare avec notamment The A Team, et le sublime x (Multiply) dans lequel chaque titre est un hit (SingThinking out Loud), ÷ (Divide) avait la lourde tâche de ne pas décevoir. Un défi relevé avec brio. Tout en remettant au goût du jour ses fabuleux guitare-voix, Ed Sheeran s’ouvre de nouveaux horizons en faisant une place aux violons (classique et folk), au piano, au saxo et à des percussions très variées. Il s’essaye même à chanter en espagnol et en twi, une langue ghanéenne. Il s’offre également un passage à la guitare électrique (Dive) et une variation électro (New man). Ce nouvel album surprend, il semble en passe d’égaler x et peut-être même de le surpasser. Ed Sheeran nous offre un album éclectique tout en restant cohérent. Il donne à nouveau l’impression d’être au sommet de son art. Jouissant d’une créativité paraissant infinie, la musique de ce jeune rouquin prolifique ne semble souffrir d’aucune faille.

 

Un album histoire, un album voyage 

 

Les titres de ÷ (Divide) s’enchaînent parfaitement les uns après les autres (à l’exception de Supermarket Flower et Barcelona), contant tour à tour souvenirs, névroses, soirs de fêtes, mélancolie et moments d’intimité. Dès les premiers accords et les premiers mots d’Eraser, construits comme un prélude, Ed Sheeran se raconte et nous invite dans son univers. Un titre au rythme précis et à la mélodie simple, alternant le parlé et le chanté inaugurant « la saga Sheeran ». L’album se veut comme un regard lucide sur son passé, ses relations manquées, ses sources d’inspirations, ses réussites et ses déceptions, mais c’est aussi une découverte de sa famille. Le voyage nous mènera un soir d’été à Barcelone, ravira nos oreilles de sonorités africaines et nous fera danser sur le rythme effréné des mélodies irlandaises. Des titres sur lesquels on ne peut refréner l’envie de battre la mesure en inclinant la tête, en claquant des doigts ou en tapant du pied. L’histoire s’offre aussi des retours au calme, des grands moments de mélancolie, des titres bouleversants en piano-voix magnifiés par des violons, ou encore des titres polissés en guitare-voix témoignant une fois encore de l’immense palette de sonorités que détient Ed Sheeran.

 

Un album perfection

 

Alors que Shape of You et Castle on the Hill sont incontestablement appelés à compter parmi les hits de cette année 2017, aucun titre ne semble détoner. L’album est à apprécier dans son ensemble, et dans l’ombre de ces deux hits qui occuperont les ondes des radios pendant de longs mois, de nombreux autres titres méritent tout autant d’être découverts. Sans avoir à forcer son talent, une fascinante beauté émane de la voix d’Ed Sheeran, une beauté et même une pureté que le titre Perfect, qui se présente comme une ballade quelque peu « old fashion » laisse parfaitement ressentir. D’après Ed Sheeran, ce titre dépasse même le désormais célébrissime Thinking out Loud

 

Dans la juste lignée de + (Plus) et de x (Multiply)÷ (Divide) marque ses auditeurs, les laisse émerveillés, irradiés de sonorités. Une indéniable réussite. 

The following two tabs change content below.
mm

Matthieu SLISSE

Etudiant en Terminale S curieux et rêveur "The powerfull play goes on and you may contribute a verse" (Whitman)

Submit a Comment