Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

No Comments

Les smartphones, ordinateurs d’aujourd’hui et de demain ?

Les smartphones, ordinateurs d’aujourd’hui et de demain ?
mm

Depuis la sortie du premier iPhone d’Apple en 2007, les téléphones intelligents, ou smartphones, font partie intégrante de notre quotidien. Véritables condensés de technologie connectés à Internet, ceux-ci proposent en effet de plus en plus de fonctionnalités pour nous aider dans la vie de tous les jours : consulter l’actualité, la météo, jouer, prendre des photos, les retoucher ou encore, on l’oublie parfois, téléphoner. Mais cette ascension va-t-elle se poursuivre à l’avenir ?


 

Un outil presque indispensable en 2017

 

Aujourd’hui, plus de 7 français sur 10 de plus de 15 ans possèdent un smartphone. Cette unique statistique illustre l’importance qu’ont pris ces appareils. Alors que le premier smartphone, l’iPhone d’Apple, montrait le bout de son nez il y a de cela 10 ans, le phénomène n’a eu de cesse de s’amplifier au fil des années. Il faut dire que les avancées technologiques se sont multipliées, avec des appareils toujours plus puissants et performants. Pour preuve, un smartphone haut de gamme de 2017 est au moins aussi puissant qu’un ordinateur de même gamme sorti quelques années auparavant, malgré la contrainte de la taille. D’ailleurs, de nombreuses tâches que l’on faisait hier sur son PC ou Mac sont aujourd’hui accessibles n’importe où, depuis notre poche. Qui consulte encore ses mails ou s’informe sur son ordinateur ? De moins en moins d’utilisateurs. Seules les tâches les plus gourmandes pour le processeur telles que la modélisation 3D ou les graphismes très réalistes dans les jeux vidéo restent une exclusivité de l’ordinateur. Malgré tout, l’avenir des smartphones pourrait s’assombrir à l’avenir.

 

Une tendance qui commence à s’épuiser

 

L’année 2016 a marqué un tournant dans l’histoire des smartphones. En effet, pour la première fois depuis 2007, les ventes ont reculé à l’échelle mondiale. Les deux géants du milieu, Apple et Samsung, ont clairement perdu de leur superbe, étant de plus en plus concurrencés par des marques comme Huawei ou Xiaomi. De plus, les récentes polémiques n’ont pas arrangé les choses, comme l’explosion de certains Galaxy Note de Samsung, produit pourtant haut de gamme. Ces polémiques ont clairement entaché la confiance des consommateurs envers ces appareils. Les innovations se font plus rares, moins percutantes. Rendre les téléphones toujours plus fins et puissants ne suffit plus à refaire passer le client à la caisse. Tous les smartphones se ressemblent : rectangulaires avec un unique grand écran tactile au centre : très peu de nouveautés depuis l’iPhone de 2007, de plus en plus de consommateurs s’en lassent. Mais si la fin des smartphones paraît tout de même très loin, de nouvelles technologies pouvant le remplacer font déjà leur apparition.

 

Quelles technologies pour remplacer le smartphone ?

 

Clairement, les smartphones font de moins en moins rêver. L’attention des technophiles se porte désormais sur des technologies comme l’intelligence artificielle ou la réalité virtuelle, délaissant petit à petit leur téléphone intelligent. D’ailleurs, on remarque une tendance des créateurs d’applications à ne plus se limiter uniquement aux mobiles mais aux objets connectés en général comme les tableaux de bord des véhicules ou encore les montres connectées. Il est vrai que ces technologies se rapprochent à l’heure actuelle du smartphone, à savoir des écrans tactiles à partir desquels on commande tout du bout du doigt. Mais de nouvelles façons de contrôler ces objets sont vouées à se démocratiser, principalement la commande vocale. En effet, bien que déjà présente dans certains véhicules ou sur smartphone, comme avec Siri sur iPhone, les reconnaissances deviennent de plus en plus perfectionnées pour devenir à l’avenir la principale manière de commander nos appareils, au lieu d’être un simple gadget comme aujourd’hui. Pour cela, de véritables intelligences artificielles bien plus poussées que celles que l’on connaît aujourd’hui seraient capable de dialoguer avec nous et même de comprendre nos besoins sans même que l’on s’en soucie. Ceci avec l’aide d’objets connectés, comme des vêtements capables de comprendre si l’on a chaud ou froid pour adapter la climatisation en conséquence. On peut donc imaginer un futur où le smartphone serait un objet connecté parmi d’autres, un simple support permettant de consulter ses mails ou l’actualité, au même titre qu’un bracelet connecté mesurera notre rythme cardiaque. Le tout serait contrôlable par la voix, à travers une intelligence artificielle qui nous suivrait au quotidien.

 

Bien que de plus en plus indispensables depuis leur arrivée en 2007, les smartphones commencent à perdre de leur superbe en raison du manque d’innovation qui les frappe depuis quelques mois. Ces appareils risquent de devenir, dans les années à venir, de simples écrans connectés au milieu d’un empire d’objets connectés que nous contrôlerons, de vive voix ou inconsciemment.

The following two tabs change content below.

Submit a Comment