Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

No Comments

Course au titre en Ligue 2 : nos pronostics…

Course au titre en Ligue 2 : nos pronostics…
mm

Tous les ans c’est pareil, à la buvette du stade du coin on entend son voisin parler, une bière à la main : « ce sera très serré cette saison en Ligue 2 ». Alors que la troisième journée a lieu aujourd’hui, retour sur les changements de règlement, et pronostics de la rédaction sur les prétendants au titre de cette nouvelle saison.


 

Qui n’a jamais rêvé d’avoir la carrière de Benjamin Nivet ? A 40 ans, le milieu de l’ESTAC fait toujours chavirer le cœur des supporters de Troyes. Loin des pétrodollars qataris, le championnat de Ligue 2 promet encore une saison serrée, aussi bien en haut, qu’en bas du classement. Avec une nouveauté cette année : les playoffs.

A l’issue de la saison régulière, le duo de tête sera toujours promu automatiquement, le 4e recevra le 5e, puis le vainqueur du match se déplacera chez le 3e pour une « finale ». Le gagnant de cette confrontation affrontera ensuite le 18e de L1 en match aller-retour. Niveau règlement, la LFP a modifié quelques règles, notamment pour départager deux équipes à égalité de points. Les nouveaux critères sont: 1) la différence de buts, 2) plus grand nombre de points sur les confrontations directes, 3) différence de buts particulière, 4) plus grand nombre de buts dans les confrontations directes, 5) plus grand nombre de buts à l’extérieur dans les confrontations directes, 6) meilleure attaque générale. Autre grand changement, les entraîneurs de Ligue 2 pourront désormais inscrire 18 noms sur la feuille de match, contre 16 auparavant.

 

Les prétendants au titre

 

Le RC Lens est le plus gros budget (41M€) de Ligue 2. Presque autant que l’OGC Nice (45M€), et plus que le Toulouse FC (34M€), tous deux pensionnaires de Ligue 1.  Rachetés par Solferino, une société luxembourgeoise qui détient 65,4% du club, la montée est clairement ambitionnée ; mais est-elle cependant réaliste ? Alain Casanova est sur le banc depuis l’année dernière et ne fait pas l’unanimité. Les supporters demandent sa démission. En effet, Lens n’est pas dans une bonne dynamique, les deux premiers matchs de championnat ont été perdu. La recrue Mouaad Madri s’est fracturée le tibia et sera absente entre 4 et 6 mois, et les départs probables de Bostock et de Zoubir fragiliseront l’effectif qui a vu l’expérimenté Chantôme rejoindre ses rangs, prêté par Rennes pour soulager le milieu de terrain. Joueur à suivre: l’attaquant espagnol Cristian Lopez auteur de 16 buts la saison passée. L’avis de la rédaction : ★★☆☆☆

 

Photo RCL : www.rclens.fr

 

A Reims le mercato est décrié par les supporters : après avoir perdu deux cadres (Weber, capitaine, et Charbonnier) partis renforcer Brest, gratuitement, les Rémois ont recruté des joueurs méconnus du grand public. Ils enregistrent tout de même l’arrivée du prometteur milieu relayeur de 26 ans : Chavalerin. Sur le banc cette saison : David Guion, ex-directeur du centre de formation et ex-coach de la réserve. Il connait bien les jeunes et devrait s’appuyer dessus, nous souffle un supporter rémois. Il remplace Michel der Zakarian parti à Montpelier. Les Rémois comptent sur leur attaquant Grejohn Kyei qui essaiera de faire mieux que ses 6 buts de la saison dernière. L’avis de la rédaction : ★☆☆☆☆

A Brest, le début de saison est catastrophique : 2 défaites en 2 matchs. Les Bretons se reposent une fois encore sur leur milieu qui sort du lot depuis des années : Grougi. Le Stade Brestois s’est affaibli lors du mercato avec le départ de l’excellent Battocchio à Tel Aviv, mais les arrivées d’Autret, Charbonnier et Weber, des joueurs expérimentés de Ligue 2 ainsi que Jessy Pi (prêté par Toulouse) essaieront de palier ce départ. Les supporters se demandent s’il ne faudrait pas mieux titulariser des jeunes issus du centre de formation, alors que Furlan, l‘entraîneur brestois, préfère les vieux briscards. La perspective de montée en L1 semble possible, même si les Brestois n’ont pas résolus leurs soucis défensifs. Auteur d’une très bonne saison avec Bourg-en-Bresse, Jason Berthomier tentera d’animer le jeu offensif d’un prétendant déçu par la saison dernière. L’avis de la rédaction : ★★☆

Au Havre, la pelouse n’a jamais été aussi verte. Les hacmen voient éclore les talents bruts que sont Zinédine Ferhat (actuel meilleur passeur) et Nathael Julan. Le premier aura mis un an à s’acclimater au climat havrais (souvent gris et pluvieux), le second aura travaillé son efficacité devant le but pour être décisif. Résultat : une qualification au 2e tour de la coupe de la Ligue après un match fou, et la première place du championnat. Un bonheur pour Oswald Tanchot, décrié par les supporters l’année dernière. Après avoir laissé libres ses deux anciens buteurs, Gimbert et Duhamel, le HAC a enregistré l’arrivée de Mateta (prêté par Lyon), Bevic Moussiti-Oko et Assifuah, arrivé de la première division suisse et meilleur buteur de Ligue 2 avec 3 buts. De jeunes joueurs qui épauleront Julan à l’attaque de la Ligue 1 ? L’avis de la rédaction : ★★★☆☆

Du côté d’Auxerre, l’objectif est clairement de reconstruire. Francis Gillot est arrivé sur le banc, et Cedric Daury est passé directeur sportif. Jordan Adéoti, est arrivé de Caen, libre, et compte s’imposer dans l’équipe qui compte déjà Obraniak, Tacalfred, et Courtet. Avec toujours Zacharie Boucher dans les buts, le club souhaite renforcer sa défense de façon à prendre moins de buts que la saison dernière. L’arrivée de Pape Sané, l’international sénégalais, essaiera de dynamiser l’attaque de l’AJA qui compte déjà parmi ses rangs Yattara, en panne de buts la saison dernière. L’avis de la rédaction : ★☆☆☆☆

 

Photo Lorient : France Bleu

 

A Lorient, on a parié sur Mickael Landreau non pas dans les buts mais pour coacher l’équipe. Expérimenté il compte perpétuer le « jeu à la lorientaise », basé sur le beau jeu et les buts. Avec Denis Bouanga le serial buteur auteur de 16 buts en 36 matchs à Tours la saison dernière, Lorient a les moyens de faire une belle saison. D’autant plus que l’effectif est toujours aussi fourni avec Mesloub, Marveaux, Danic, Lemoine, Mvuemba notamment. Avec une solide défense, composée de Zargo Touré, Ibrahima Conté, Lorient peut aller au bout du championnat ! L’avis de la rédaction : ★★★☆☆

Habitué à faire l’ascenseur, c’est-à-dire monter en Ligue 1 et redescendre en Ligue 2, l’ASNL compte bien remonter cette année. Pablo Correa l’entraîneur emblématique lorrain compte déjà l’arrivée du prometteur Arnaud Nordin, prêté par l’AS Saint-Etienne. Droitier pouvant également jouer du pied gauche, il apportera de la tonicité et de la vitesse sur les flancs de l’équipe de Nancy. A ses côtés, les expérimentés Pedretti, au milieu, et Youssouf Hadji à la pointe de l’attaque apprendront aux plus jeunes, et Jourdren dans les buts. Un candidat sérieux, qui a la culture de la montée. L’avis de la rédaction : ★★☆☆☆

Attention aux surprises cependant ; Le Paris FC et sa jeune équipe rescapée, Valenciennes et son jeune attaquant Lebo Mothiba, Clermont, 7e lors du dernier championnat et Sochaux avec son nouvel entraîneur Peter Zeidler très ambitieux.

Bref, une belle course au titre, qui s’annonce passionnante.

 

Photo HAC : Emmanuel Lelaidier www.hac-foot.com

The following two tabs change content below.
mm

Léo Juanole

Étudiant en double cursus journalisme/ anglais à l'académie de l'ESJ et à Lille 3.

Submit a Comment