Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

No Comments

Notre top 5 des meilleurs albums de 2017

Notre top 5 des meilleurs albums de 2017
La Rédaction

C’est l’heure du bilan. Après ses films et ses séries préférés, la rédaction de Radio Londres vous livre son top 5 de ses albums favoris sortis cette année.


 

5. Disiz la Peste, Pacifique

Au terme d’un travail visuel et musical qui fait de lui un véritable OVNI dans le rap actuel, c’est un témoignage authentique de notre époque que Disiz La Peste nous conte. Entre rêve et réalité, entre retour aux sources et nouveau style, Pacifique est une oeuvre artistique extrêmement intéressante et d’une rare beauté. À découvrir de toute urgence.

 

4. Damso, Ipséité

« (Philosophie) Identité propre : ce qui fait qu’une personne est unique et absolument distincte d’une autre. » Un retour tout en différence pour Damso après son premier opus Batterie Faible malgré le personnage toujours aussi sombre et solitaire. Une continuité avec « Noob Saibot » mais des ruptures, un Damso moins confiant comme en témoigne « Peur d’être peur ». Et de l’expérimental dans « Une âme pour deux ». Mais surtout un album très beau, confession de ce qu’il est, de ses défauts et ses contradictions qui forment l’ipséité de chacun.

 

3. Tim Dup, Mélancolie heureuse

Tim Dup n’est pas un ovni. Encore moins une nouveauté dans le paysage musical français. Pourtant, à vingt-deux ans, le jeune artiste souffle un vent de renouveau. Sans oublier d’aborder ses thèmes récurrents (l’amour, le désespoir), c’est avec une écriture ciselée et une musicalité déconcertante qu’il surprend. Chanson française, rap, électro : autant d’univers et de styles différents qui se rassemblent et se confondent sur ce premier opus. Une grâce touchante, sublimée par une voix puissante, qui nous montre que l’avenir de la chanson française est peut être déjà là.

 

2. Kendrick Lamar, Damn

Sorti en avril dernier, le quatrième album studio de Kendrick Lamar est un petit bijou. Le rappeur a su faire passer un message fort tout en finesse, grâce à une richesse d’écriture incroyable. Damn est un projet éminemment politique, où la critique de la société américaine côtoie celle du racisme et le désenchantement de l’artiste. Les titres puissants, comme le désormais célèbre « Humble », cohabitent avec ceux plus doux, comme « Pride », et font de cet album et un ensemble où chacun peut trouver son plaisir.

 

1. Lomepal, Flip

Un disque d’or, une tournée à guichets fermés : 2017 est l’année de la consécration pour Lomepal. L’album Flip, c’est 15 titres entre rap, électro sensible (« Yeux Disent » et « Bécane ») et egotrip délirant (« Palpal »). Le parisien dresse son carnet de bord, raconte le skate (« Brian Herman »), la peur de l’avenir (« 70 »), ses soirées, ses doutes. Le tout avec humour et dérision, à l’image de ses amis belges présents sur l’album : Roméo Elvis (« Billet »), Caballero (« Ça compte pas ») et JeanJass (« Pommade »). Flip est notre album préféré de 2017.

 

On a aussi aimé : Caravelle, de Polo & Pan, Yesterday’s Gone, de Loyle Carner, Mattiel, de Mattiel, 13, d’Indochine, Flower boy, de Tyler The Creator…

 

Classement réalisé à partir des classements personnels de Martin Pinguet, Martin Hotin, Léo Juanole, Renaud Descamps-Bruandet, Pablo Maillé, Hippolyte Radisson, Simon Wautier et Steve Domer.

The following two tabs change content below.

La Rédaction

Derniers articles parLa Rédaction (voir tous)

Submit a Comment