Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

No Comments

« Lost & Found » : la soul majestueuse de Jorja Smith

« Lost & Found » : la soul majestueuse de Jorja Smith
mm

A seulement 20 ans, Jorja Smith est considérée comme l’avenir de la soul britannique. Le 8 juin dernier, elle a sorti son premier album, « Lost & Found », très attendu depuis plusieurs mois. Radio Londres a écouté pour vous cette pépite prometteuse…


 

★★★★★ – À écouter absolument

 

C’est un premier album certes, mais Jorja Smith est loin d’être une inconnue. En 2017, le rappeur canadien Drake l’avait invité sur son cinquième album, More Life, pour un duo sur les morceaux Get It Together et Jorja Interlude. Repérée également par le légendaire Kendrick Lamar la même année, Jorja Smith a ensuite collaboré avec ce dernier sur la bande originale du film Black Panther. Disputée par les plus grands noms du hip-hop, la jeune britannique de 20 ans avait déjà assis sa notoriété avant même d’avoir sorti un album, et était donc attendu au tournant depuis plusieurs mois. Porté par un premier single très politique, Blue Lights, l’album de Jorja Smith a pourtant fait l’effet d’une bombe. Preuve que l’on peut être grandement attendu et espéré, et tout de même réaliser un splendide album sans causer la moindre déception.

Tout au long de cet opus, Jorja Smith nous prend par la main pour une paisible balade de 46 minutes, rythmée par douze morceaux aux tonalités soul et RnB, accompagnés de la voix juste et puissante de la jeune artiste. Pour la conception de Lost & Found, la britannique originaire de Walsall n’a effectué aucune collaboration. En effet, la grande majorité de ses morceaux ont été écrits et composés par elle-même, et oscillent entre désir et désillusion, ombre et lumière.

 

 

 

Un album aux multiples influences

 

Les thèmes principaux de l’album sont similaires à ce que l’on trouve habituellement dans la soul britannique. Les influences musicales d’Amy Winehouse, que Jorja Smith décrit souvent comme étant sa plus grande inspiration, sont facilement remarquables. D’une manière générale, Lost & Found est un album très romantique, dans lequel Jorja Smith dévoile ses regrets de jeunesse, ses espoirs pour l’avenir, mais aussi ses chagrins d’amours. Le morceau Teenage Fantasy, que la jeune femme a écrit à seulement 16 ans, est une parfaite illustration de sa maturité. Cela se reflète par la suite tout au long de l’album avec des morceaux très travaillés comme Wandering Romance, ou On Your Own.

Mais l’un des morceaux les plus intéressants de cet album demeure Lifeboats (Freestyle), dans lequel Jorja Smith nous dévoile ses talents de kickeuse, variant entre rap, chanson, et slam. Malgré le message peu positif véhiculé dans ce morceau, le plaisir de l’artiste se ressent considérablement, et se transmet avec facilité. Aucun artifice n’est nécessaire à Jorja Smith pour briller, comme en témoigne le morceau clôturant l’album, Don’t Watch Me Cry. Ce sublime piano-voix, qui aborde les sentiments parfois extrêmes que l’on peut ressentir quand une relation amoureuse parvient à son terme, transpire d’émotions. Sur ce morceau en particulier, la justesse de la voix de Jorja Smith est une ultime preuve de la place de choix que la jeune femme s’assure désormais sur la scène internationale. Et c’est plus que mérité.

 

 

Dans Lost & Found, Jorja Smith est majestueuse, et sa musique extrêmement généreuse. Son talent incontestable lui promet sans aucun doute un avenir et une carrière brillante. L’évolution de cette nouvelle princesse de la soul est à observer avec attention et la plus grande des impatiences.

 

 

The following two tabs change content below.
mm

Alice Ancelin

Etudiante de 21 ans en classe prépa aux concours des écoles de journalisme, à Paris. Lilloise de coeur. Je me nourris exclusivement de rap, de Ghibli, et de Stephen King.

Submit a Comment