Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Posts ByLes ambassadeurs de la MP, Auteur à

Avec Butz & Fouque, la photographie comme « terrain de jeu »

6 mai 2017 |

Troublés, vous ressortiriez peut-être, mais pas moins amusés. Le duo trublion Butz & Fouque manie autant la photographie que la mise en scène. De leurs vrais noms, Perrine Butz et Bénédicte Fouque, ces deux artistes nous offrent un univers oscillant entre esthétique joviale et énigme corporelle.

Read More

Le coup de cœur de « Connection », par Borys Makary

9 avril 2017 |

Dans sa série photographique Connection, Borys Makary, photographe polonais, utilise comme élément central une femme, positionnée de dos. Placé au centre de la photo sans pourtant être au premier plan, ce corps, nu, installe l’humain face à la grandeur de la nature. Même si le cadrage ne varie pas, chaque œuvre dégage une ambiance, une atmosphère toute particulière de par l’environnement et les paysages figés qu’elle met en scène, comme une forêt sombre ; coup de cœur de cette exposition. Read More

Pourquoi aller voir l’expo de Jeffrey Wolin à la Maison de la Photo de Lille ?

31 mars 2017 |

La Maison de La Photo lilloise accueille jusqu’au 17 avril les oeuvres de Jeffrey Wolin. Dénommée « Pigeon Hill : Then + Now », cette exposition retrace des histoires de vie, dans lesquelles vous vous reconnaîtrez probablement. En 1987, l’artiste américain décide de photographier les habitants d’un quartier de Bloomington situé dans l’Indiana, miné par la criminalité. 20 ans plus tard, il revient sur ses pas et réalise à nouveau leur portrait. On découvre alors comment ces derniers ont évolué. Et ça donne des frissons. Read More

L’Homme au cœur de la photographie, entre représentation du corps et récit de vie

22 mars 2017 |

Au rendez-vous à la Maison de la Photographie : corps au regard de la nature, numérologie et récits de vies sous forme de portraits. Retour sur le vernissage du 3 mars qui nous a fait découvrir les séries de Borys Makary, Connection et They were et de Jeffrey Wolin, Pigeon Hill : Then + Now. Read More

La série Factice de Borys Makary pour voir au-delà des apparences

16 mars 2017 | 1

Le vernissage d’Art Up!, l’unique foire d’art contemporain de la région lilloise, a eu lieu au Grand Palais mercredi 1er mars. Au cours de ce vernissage, l’équipe de la Maison de la Photographie de Lille était présente pour exposer la série Factice de Borys Makary, qui était lui-même sur les lieux pour présenter son oeuvre, qui a tout autant attiré qu’intrigué…

Read More

Maison de la photographie : zoom sur un lieu d’ouverture

20 mars 2017 |

En entrant un dimanche matin dans la vaste salle d’exposition épurée de la Maison de la Photographie de Lille, on se demande bien quel genre de personnes on va y croiser. L’appréhension, peut-être, de se confronter à une foule homogène de personnages égocentriques issus de la sphère imperméable qu’est le monde des arts. Ermis Papastamou, médiateur culturel à la Maison de la Photographie (MP), nous dépeint un lieu bien éloigné de cette image…

Read More

10ème édition d’Art up! à Lille, ou comment démocratiser l’art contemporain

1 mars 2017 |

Art up! revient sur Lille pour sa dixième édition. Cette foire d’art contemporain est unique dans la région et se déroulera au Grand Palais du 2 au 5 mars 2017, suite au vernissage du mercredi 1er mars 2017.

Read More

Des artistes au cœur de l’œuvre de Vasco Ascolini

23 février 2017 |

Vasco Ascolini est un photographe italien né à Reggio Emilia en 1937. Véritable passionné de photographie, aujourd’hui âgé de 80 ans, il exerce toujours sa profession avec autant d’intérêt qu’au début.

Read More

Massimiliano Marraffa : l’art de suspendre l’éphémère

21 février 2017 |

Imaginez-vous accueillir un inconnu, qui plus est photographe, pour qu’il immortalise votre vaisselle ? C’est le projet – un peu fou – lancé en 2008 par Massimiliano Marraffa. Cette scène quotidienne, « infra-ordinaire » ajouterait Marraffa, explore les limites de la temporalité. Plongez au cœur de l’exposition « Les Paysages du possible », non pas les yeux grands ouverts, mais les oreilles à l’écoute. Read More

Vasco Ascolini : comment l’Homme peut-il faire mal à l’Homme ?

12 février 2017 |

Persistenze. Vasco Ascolini, à travers sa nouvelle exposition à Lille, a souhaité montrer comment l’Homme peut faire mal à son prochain. Traumatisé par les hôpitaux psychiatriques dans son enfance, le photographe italien de 80 ans a transféré ce traumatisme dans cette exposition. C’est en rendant hommage aux œuvres d’autres artistes qu’il cherche à critiquer l’humanité. Le travail d’Ascolini s’attarde sur les atteintes, physiques comme morales, que l’Homme peut subir. Dans cette série de photos, il donne son ressenti sur ces violences. Décryptage de quelques œuvres de l’exposition.

Read More