Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

AboutJustine Briquet-Moreno, Auteur à

mm

Justine Briquet-Moreno

Etudiante à l'Académie ESJ Lille, menant en parallèle une licence de Lettres Modernes. Journaliste en devenir, passionnée par la vie et les mots qui l'animent. Cinéphile et écrivaine à ses heures perdues ...

Posts By Justine Briquet-Moreno

« Mektoub my love : canto uno » : un film nommé désir

1 avril 2018 |

Le nouveau Kechiche évoque ce qui pourrait nous apparaître comme une anecdote : un été entre amis. Il parle d’un moment fugace de l’existence : un été brûlant où tout peut basculer. Evocation lumineuse d’une jeunesse métissée, insouciante, heureuse et amoureuse. Critique.

Read More

Catalogne et Espagne, l’histoire d’un violent désamour

27 février 2018 |

Pour moi, Barcelone avant, c’était l’Espagne. Mais depuis septembre dernier, je vis dans la ville de Gaudí et j’ai réalisé que celle-ci se rattachait à une autre histoire que celle du pays de Cervantes, une histoire proche, qui s’y mêle bien souvent, mais qui reste distincte, profondément distincte. S’intéresser aux relations entre la Catalogne et l’Espagne, c’est dans un premier temps se confronter à un trouble de l’identité. L’intensité de ce conflit m’a poussé à tenter de comprendre ce trouble. Chronique. Read More

« Monsieur et Madame Adelman » : c’est la femme qui fait l’homme

7 mars 2017 | 1

Après des années à se nourrir de l’art des autres, Nicolas Bedos franchit enfin le pas et rend un rêve réalité. De quel rêve s’agit-il ? Celui de fondre ses mots au cœur des images. C’est maintenant chose faite, Monsieur et Madame Adelman sort le 8 mars, journée internationale du droit des femmes. Avec sa talentueuse co-scénariste et actrice Doria Tillier, ils ont écrit à quatre mains une histoire d’amour qui ne connaît pas de fin. Peut-être serait-ce une manière de défier joyeusement le destin ? Amour passionné, terriblement cruel mais éminemment littéraire, entre un homme et une femme sur près de 50 ans : c’est à la fois court et vaste mais c’est ainsi que l’on peut résumer cette odyssée du couple nourrie de secrets, d’ambition et de trahisons… Read More

« American Honey » : honnie soit l’Amérique qui ne rêve plus

12 février 2017 |

La réalisatrice britannique Andrea Arnold, récompensée par le Prix du Jury à Cannes, nous aspire dans une odyssée lyrique au cœur des États-Unis d’Amérique. Derrière le prétexte du road-trip générationnel se cache en réalité le parcours initiatique d’une nouvelle contre-culture mise à rude épreuve. Critique. Read More

Renaud « play blessures »

10 avril 2016 | 2

Après dix ans d’absence, Renaud refait parler de lui avec son nouvel album qui en réjouit plus d’un. Entre petites rengaines et chansons plus profondes, l’homme nous livre son cœur à renfort de couplets joliment impudiques. Mais c’est qui – ou plutôt, c’est quoi – Renaud ? 

Read More

Mon Roi : électrocardiogramme de deux cœurs en désunion

28 octobre 2015 |

On est allés voir Mon Roi, de Maïwenn. Et on a aimé. Critique.

Read More

Dour 2015 : dans la peau d’un festivalier

27 juillet 2015 |

Le Dour Festival en Belgique est, depuis un quart de siècle, un véritable événement en Europe. Voici l’authentique récit d’une expérience festivalière.

Read More

Michel Houellebecq a retrouvé son humanité

6 avril 2015 |

  Alors que je me plonge dans la lecture du dernier roman banalement scandaleux de Michel Houellebecq, intitulé « Soumission » », le fameux récit de politique-fiction projetant dans un futur proche une France prête à élire un président de la république issu d’un parti politique musulman, je m’interroge quand à ce bien étrange individu qu’est Michel […]Read More

« Rebonjour » Françoise Sagan

4 décembre 2014 | 4

Mon portrait indirect, ma déclaration à une écrivaine intemporelle… Read More

Xavier Dolan avait un rêve…

25 octobre 2014 |

Xavier Dolan ce nom ne vous dit rien ?

Ce nom, c’est celui d’un jeune réalisateur québécois de seulement 25 ans qui fait bien des vagues dans le monde du cinéma ces dernières années quand bien même tourne-t-il ouvertement le dos au porte-drapeau de « la nouvelle vague », j’ai nommé Monsieur Jean-Luc Godard. Read More